La langue, ce muscle oublié

Suite à mon dernier module de formation sur la fasciathérapie appliqué au système crânien, j’ai été particulièrement touchée et interpellée par l’intervention de Christèlle Sassier-Poudrai (masseur kinésithérapeute spécialisée en Kinésithérapie Linguale Oro-Maxillo-Faciale et thérapie manuelle des fascias) sur la langue. Je voulais ici partager avec vous un petit résumé de ce que j’ai découvert.  

Image par Free-Photos de Pixabay

Positionnement et mouvements de la langue

La langue, ce muscle oublié, est pourtant essentiel ! En plus de ses fonctions bien connues pour la phonation, la mastication, la déglutition et le goût, la langue a une influence sur la position de nos dents, sur l’accumulation de tartre, sur notre aisance respiratoire, sur les ronflements, mais également sur la posture de notre colonne vertébrale (eh oui !) et même sur la façon dont nous posons nos pieds par terre…

En réalité, la langue fait partie d’un complexe de 17 muscles que l’on retrouve sous la langue, dans le cou et au niveau de la face. Lors des premières phases de notre vie, la langue s’étale horizontalement entre les deux maxillaires pour permettre la tétée, c’est ce qu’on appelle la déglutition infantile ou primaire. Lorsque l’on grandit et notamment à partir du moment où nous commençons à manger des aliments solides, notre langue évolue et se muscle différemment pour permettre la déglutition dite secondaire. Cette transition s’opère entre nos 4 et 6 ans. Physiologiquement, lorsqu’on avale sa salive (déglutition salivaire), le trajet de la langue est le suivant : d’abord la pointe de la langue s’élève dans le palais au niveau des papilles palatines (partie rugueuse vers l’avant du palais), puis elle exerce une pression contre le palais pour finalement venir entièrement se plaquer en arrière contre le palais pour déglutir. Lors de cette action, la langue est tonique et plutôt fine, elle n’exerce aucune pression sur les dents (ni celles de devant, ni celles sur le côté). On estime que chez plus de 75% des adultes, un étalement horizontal de la langue persistant devient une dysfonction, c’est ce qu’on appelle la déglutition atypique ou dysfonctionnelle.

Image par Olga Balakir de Pixabay

Impact d’une dysfonction de la déglutition

Au niveau de la bouche, cette dysfonction favorise la respiration buccale (facteur aggravant pour les sinusites, le déclenchement des allergies, la difficulté à récupérer et à se concentrer), une étroitesse de la mâchoire et un manque de place pour aligner les dents permanentes, ainsi que des problèmes au niveau de l’articulation de la mâchoire.

Mais ce n’est pas tout ! De par ses insertions musculaires avec l’os hyoïde (petit os « flottant » situé dans la gorge) qui est un centre névralgique connecté à l’ensemble des chaînes musculaires et fasciales du corps, la position et le tonus de la langue influencent directement notre posture. Une déglutition dysfonctionnelle peut par exemple entrainer un avachissement de sa posture avec les épaules qui s’enroulent vers l’avant, la tête qui se projette vers l’avant avec un angle menton/cou peu marqué.

Plus la déglutition dysfonctionnelle est corrigée jeune (chez l’enfant en croissance), plus vous favorisez la bonne mise en place des dents définitives et la bonne posture. Si vous ou vos enfants souffrez de troubles de ce type, il faut vous orienter vers un kinésithérapeute spécialisé en rééducation oro-maxilo-fascial (https://siklomf.fr/) et/ou un orthophoniste spécialisé et/ou de l’orthodontie fonctionnelle. En fasciathérapie, il est tout à fait possible d’accompagner ces suivis avec un rééquilibrage du système tensionnel de cette zone avec le reste du corps (comme par exemple au niveau du cou, de l’arrière gorge, du palais, des muscles masticateurs et de l’articulation de la mâchoire).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s