La fasciathérapie, méthode Danis Bois

La fasciathérapie MDB (Méthode Danis Bois) est une thérapie manuelle et gestuelle développée dans les années 80 par Danis Bois (kinésithérapeute, ostéopathe et Docteur en Sciences). Centrée exclusivement sur les fascias, cette approche non manipulative sollicite les capacités d’autorégulation du corps. Elle prend en compte l’unité corps – psychisme et développe la perception du corps.

Que sont les fascias ?

Les fascias, aussi appelés tissus conjonctifs ou connectifs, sont des membranes fibro-élastiques présentes sur la totalité de notre corps et qui enveloppent les muscles, nerfs, os et vaisseaux sanguins. Élément fondamental du corps humain, ils séparent, soutiennent et connectent ces différentes structures du corps, jouant un rôle essentiel dans la transmission des forces et le contrôle du mouvement, mais pas seulement. Ils influencent également la circulation sanguine, l’équilibre hormonal, le système qui gère le stress, l’humeur, les réactions émotionnelles, la réflexion… Leur élasticité et tonicité leur donnent la capacité d’absorber et de répartir les chocs physiques et psychologiques auxquels nous sommes soumis en permanence. 

Il existe trois groupes de fascias : 

  • Les fascias superficiels. Ils font partie du tissu sous-cutané, reliant les organes et les tissus, enveloppant les vaisseaux sanguins, les nerfs…
  • Les fascias profonds, appelés « organe du 6ème sens » car particulièrement réactifs aux émotions. Ce sont les plus épais, et pour cause : ils soutiennent les muscles, les os, les articulations ;
  • Les fascias viscéraux, qui entourent, maintiennent et protègent les organes.

Les fascias apparaissent donc comme une fonction-clé ayant un impact certain sur le comportement général de l’individu. Longtemps ignorés par la médecine ils seraient pourtant à prendre en compte pour expliquer certaines douleurs, troubles fonctionnels ou mal-être.

Les troubles liés aux fascias

Normalement élastiques, mobiles et très humides, il arrive que les fascias perdent de leur souplesse et deviennent rigides. Il peut y avoir plusieurs causes amenant à une dégradation de la qualité des fascias, entre autre la déshydratation, le stress, le manque de sommeil, un déséquilibre alimentaire, une mauvaise posture ou un manque d’exercice… Lorsqu’ils perdent leur mobilité et se mettent à coller, les fascias ne peuvent plus accomplir leur rôle correctement, et cela va se répercuter sur l’ensemble du corps, entraînant douleurs, tensions, fatigue et augmentant notamment le risque de blessure. Les maux de dos, d’épaules, d’articulation ou encore les dysfonctionnements digestifs ou circulatoires pourraient être souvent liés à une mauvaise qualité des fascias. 

troubles fascias

Petit historique de la fasciathérapie

La fasciathérapie est une thérapie manuelle qui vise à ré-équilibrer et stimuler le potentiel énergétique. Elle est assez proche de l’ostéopathie, à la différence près que cette thérapie cible exclusivement les fascias. Elle a été développée par le kinésithérapeute et ostéopathe français Danis Bois. Alors qu’il travaillait sur le rôle des fascias et du sang dans la régulation de l’équilibre homéostatique et de la santé, Danis Bois découvre au début des années 80 une nouvelle expression de la force organique, différente de celle décrite habituellement en ostéopathie. Il la nomme « mouvement interne ». C’est sur cette base qu’il va créer une nouvelle technique de thérapie manuelle : la fasciathérapie, en référence au rôle tenus par les fascias comme support organique du mouvement interne. Il développe une thérapie unique englobant une réflexion à la fois thérapeutique et philosophique du fonctionnement du corps.

La fasciathérapie : pour qui, pour quoi ?

Encore peu connue, la fasciathérapie fait souvent office de dernier recours pour des personnes souffrant depuis longtemps et sur qui les techniques médicales « classiques » n’ont pas eu d’effet. Pourtant, cette technique a vocation à prendre une place plus importante dans l’offre de soin actuelle. Méthode douce, elle est accessible à tout le monde, du bébé à l’adulte. Elle est particulièrement recommandée : 

  • Pour des personnes souffrant d’anxiété, en situation de stress, de fatigue, ou de burn-out ;
  • Pour des personnes atteintes de douleurs chroniques (arthrose, lombalgies, cervicalgies, fibromyalgie, rhumatisme) ou aiguës (lumbagos, sciatiques, cruralgies, tendinites) ;
  • En traumatologie et rhumatologie (entorses, fractures, pathologie musculaire, suites d’intervention chirurgicale). Elle est particulièrement conseillée aux sportifs de haut niveau dont le corps subit des agressions régulières ;
  • Pour les pathologies de la sphère crânienne (céphalées, migraines, névralgies, acouphènes), de la sphère abdominale et uro-gynécologiques (troubles du transit, syndrome du côlon irritable, règles douloureuses) ;
  • En accompagnement durant les périodes de chimiothérapie.

Seules sont contre-indiquées les personnes ayant soufferts de phlébite avec suspicion de caillot. Dans le cas de lésions tissulaire ou osseuse, le praticien prendra en compte les temps de cicatrisation. Pour les patients atteints d’une maladie psychiatrique il est fortement recommandé d’en parler avec votre praticien avant toute séance.

Comment se déroule une séance de fasciathérapie ?

La fasciathérapie est une technique douce, respectueuse, indolore et non manipulative. L’approche des problèmes corporels se fait à partir du corps et des mouvements du patient. La fasciathérapie se pratique en séance individuelle d’environ une heure, sur une table de massage. Tout d’abord, le praticien questionne le patient sur ces antécédents médicaux, ses symptômes, puis par le toucher il réalise un bilan précis des zones de crispations fasciales. Une fois les tensions repérées, le fasciathérapeute va, par des mouvements lents et des pressions douces et profondes, re-mobiliser les fascias, leur redonner de la souplesse et restaurer l’équilibre fonctionnel de l’organisme. Le patient est invité à exprimer son ressenti, le but de la séance étant d’apporter une sensation de bien-être physique et psychique. Il est à noter que la fasciathérapie n’est pas remboursée par la sécurité sociale et que le praticien en fasciathérapie effectue un bilan qui ne se substitue pas à un diagnostic médical.

Si vous êtes à la recherche d’une thérapie douce et respectueuse, alternative et/ou complémentaire aux méthodes classiques de soins, n’hésitez pas à prendre contact avec moi pour un premier bilan.

Où réaliser une séance de fasciathérapie MDB?

A Strasbourg au cabinet du 9b quai Jacques Sturm, et ponctuellement au centre de Yoga et relaxation à Mulhouse, 56 rue du panorama. Si vous n’êtes pas de la région, rendez-vous sur l’annuaire de FasciaFrance pour trouver un praticien près de chez vous!

La fasciathérapie,
de plus en plus reconnue

Aujourd’hui je vous partage un message d’espoir pour nous Français. La fasciathérapie est de plus en connue et reconnue à travers le monde et nos voisins suisses l’ont reconnu officiellement comme thérapie complémentaire depuis le 24 septembre 2019.


La biotenségrité : tension, plasticité et équilibre corporel

Aujourd’hui, parlons un peu de la tenségrité et de la biotenségrité. Principe mécanique issue du domaine architectural, la tenségrité est de plus en plus appliquée à la biologie et trouve une résonance toute particulière en ostéopathie et en fasciathérapie notamment.


La langue, ce muscle oublié

Suite à mon dernier module de formation sur la fasciathérapie appliqué au système crânien, j’ai été particulièrement touchée et interpellée par l’intervention de Christèlle Sassier-Poudrai (masseur kinésithérapeute spécialisée en Kinésithérapie Linguale Oro-Maxillo-Faciale et thérapie manuelle des fascias) sur la langue. Je voulais ici partager avec vous un petit résumé de ce que j’ai découvert.

Documentation

Praticienne diplômée en Fasciathérapie appliqué au système musculosquelettique, crânien et viscérale, vous pouvez prendre rendez-vous dès à présent sur Strasbourg centre.

Pour plus d’informations sur la Fasciathérapie en France, en Belgique ou en Suisse, rendez-vous sur FasciaFrance (association loi 1901 constituée il y a une vingtaine d’années qui a pour mission d’accompagner, d’informer et d’animer sur la pratique, la recherche et l’évaluation de la fasciathérapie), ou sur le site de TMG Concept (centre de formations en Thérapie Manuelle et Gestuelle des fascias pour professionnels de la santé et en Somato-PsychoPédagogie pour professionnels de la santé, du corps, du bien-être et du mouvement).

Marie-Eva Epin, membre adhérent de FasciaFrance

%d blogueurs aiment cette page :