Hommage à Aviva Steiner

Le 15 décembre dernier, Aviva Gabriella Steiner s’est éteinte à Tel Aviv à l’âge de 90 ans. Je voulais ici rendre un petit hommage à cette grande dame, fondatrice de la méthode Aviva, qui a su apporter tant de bien-être aux femmes de part le monde, et à moi en particulier !

Aviva Gabriella Steiner

Gabriella Fazekas naît en 1930 en Hongrie, à Budapest. Ses parents, sportifs hongrois de haut niveau, lui transmirent très tôt les valeurs du sport et l’importance du mouvement. Devenue orpheline suite à la guerre, elle rejoint la Palestine puis Israël où elle prendra le nom d’Aviva Gabriella Steiner suite à son mariage. Passionnée par la pratique physique dans son ensemble, elle entreprend des études d’éducation physique et devient danseuse de ballet. En parallèle de sa carrière professionnelle, elle s’intéresse de plus en plus au lien entre le mouvement et la santé et entreprend une formation de physiothérapeute, pratique la gymnastique et le yoga et étudie l’anatomie à l’université de médecine. Une idée lui trotte dans la tête : trouver une technique naturelle basée sur le mouvement permettant aux femmes de réguler leur fertilité et de gérer leur contraception. Enseignant différentes pratiques sportives, elle remarque en effet l’impact important de certains mouvements sur le cycle hormonal des femmes, et notamment sur le déclenchement des règles. Au fil des années, elle développe et élabore une danse chorégraphiée dont chaque mouvement est millimétré, permettant aux femmes de mieux gérer leur cycle hormonal et les processus physiologiques de l’utérus. La méthode Aviva prend forme petit à petit. Après avoir expérimenté cette méthode sur elle-même et de nombreux groupes de femmes, Aviva Steiner part dans les années 1960 en faire la promotion auprès de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui reconnaît sa méthode comme efficace. Malgré cette reconnaissance, Aviva Steiner aura du mal à faire connaître sa méthode auprès du grand public féminin, car au même moment sort la pilule contraceptive. Face au pouvoir du médicament et des hormones de synthèse, la méthode d’Aviva Steiner est reléguée au rang des danses folkloriques dites « de fertilité ».

Et pourtant, la méthode Aviva, aussi appelée danse hormonale ou danse contraceptive, a de nombreux avantages. Outre le fait d’être naturelle et de s’affranchir de la prise d’hormones, cette série de mouvements a une action globale sur le corps. Elle stimule l’ensemble du système hormonal et permet d’atténuer les douleurs prémenstruelles, de stimuler la libido, de favoriser la fécondité, de mieux gérer les bouffées de chaleur pour les femmes ménopausées…

Outre le fait d’avoir développé une méthode naturelle pour aider les femmes à tomber enceinte, ou au contraire à gérer leur contraception, la reconnaissance que nous devons à Aviva Steiner est de s’être penchée sur le sujet oh combien tabou du bien-être féminin et de son rapport au cycle menstruel. Elle nous montre que ces inconforts, ces douleurs, ne sont pas une fatalité comme on nous le fait ressentir à nous les femmes, mais qu’on peut apprendre à les gérer, à les contrôler. Bref, que nous ne sommes pas obligées de « subir » et que nous ne sommes pas nécessairement les esclaves de ces fluctuations hormonales. Aviva nous montre qu’il est possible de se libérer de ce joug et de vivre mieux. Ce n’est certes pas une méthode magique qui résoudra tous les problèmes et la méthode Aviva nécessite un apprentissage sérieux dont les effets ne sont visibles que sur le long terme. Mais mieux qu’une thérapie naturelle, la méthode développée par Aviva Steiner est avant tout une philosophie de vie.

Alors, pour tout ceci… Merci Aviva !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s